Un visage, une langue.

españa germaninglesa

Un visage, une langue.

Avec cet article, je voudrais partager avec vous la logique que mes filles ont, par rapport aux langues qu’elles parlent.

Pour Juliette 4 ans et demi et Candelaria 2 ans et demi, toute notre famille et les amis parlent soit comme papa (Français), ou comme maman (Espagnol) ou leurs éducatrices et les amis (en Allemand). Cela a été la meilleure façon, que nous avons trouvée d’expliquer à nos filles, que nous parlons des différentes langues. Vu qu’à cet âge, les jeunes enfants ne comprennent pas ce que le mot «langue» signifie.

Notre objectif et  motivation c’est que nos filles puissent parler et comprendre nos langues maternelles dès le début de leur vie, afin qu’elles communiquent sans barrières avec nos familles.

Notre fille aînée confirme que la recette fonctionne, car elle identifie les personnes comme: des amis de papa pour le Français, ou les amis de maman pour espagnols et tous les enfants pour l’allemand. Nous avons confiance que Candelaria  réussira la même maniere que sa sœur aînée.

En fait, il est presque impossible d’atteindre un niveau de langue maternelle autrement qu’en parlant tous les jours à la maison et éventuellement se créer des occasions de rencontres avec chaque communauté linguistique.

Juliette a réalisé qu’elle accomplit quelque chose de spécial. Parfois, dit-elle, sans être fier de ce fait, qu’elle peut parler trois langues, car il est évident qu’elle nous écoute dire fréquemment cette phrase. Mais le plus important, c’est qu’à son jeune âge, elle a pris conscience de l’existence d’autres langues.

Candelaria, au contraire, n’a pas encore réalisé qu’elle peut comprendre des différentes langues et parfois elle mélange dans les mêmes phrases des mots  français ou allemands. Dans ce cas, nous allons répéter la phrase entière à nouveau dans notre langue maternelle respectivement.

En conclusion chaque enfant a un temps d’apprentissage différent, mais ce qu’aide c’est une stratégie de communication familiale. Vous n’transmettez pas seulement en  une langue, mais aussi votre propre culture et souvenirs d’enfance. Ceci est le meilleur héritage que vous puissiez donner à vos enfants.

Bonne chance!

»Ce n’est pas ce que tu sais, mais comment tu t’en sers qui fait la différence.»

Zig Ziglar

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s